Des gastronomes se mobilisent : le soutien des Amis de Marc Meneau

Publié le par Pierre Meneau

Une association se propose d'aider le chef de Saint-Père par des animations mêlant culture et gastronomie.
MISE en redressement judiciaire de sa société, rayé de l'édition 2007 du guide Michelin. C'est dans cette période difficile et ce contexte mouvementé que le chef de Saint-Père, Marc Meneau, vient de trouver un soutien. Une aide qui s'illustre par la mise en place de la toute nouvelle association des Amis de Marc Meneau, présidée par Jaume Tapied, président international de Relais et Châteaux.
« Le but premier de l'association est d'aider Marc Meneau. Par amitié, c'est un ami de longue date, mais aussi parce que son établissement est important pour la région d'un point de vue touristique », explique le trésorier de l'association, Jean-François Blandin. L'idée est simple : faire connaître l'établissement l'Espérance comme « lieu de culture et d'éducation à la haute gastronomie, dans le monde entier. » Expositions, spectacles, conférence, festivals sont au menu et devraient animer l'Espérance, l'Entre-Vigne ou le domaine de Roncemay prochainement.
Défendre l'honneur d'un grand chef

« Notre envie était de trouver un point de convergence entre la culture et la gastronomie », précisent les membres du bureau.
Une idée qui a déjà des retours positifs puisque près de 1 000 membres (dont 150 membres fondateurs) font partie de l'association. « Notamment certaines personnalités comme Jean Amadou, Jean-Pierre Marielle, Patrick Poivre d'Arvor, Alain Duhamel », cite le secrétaire général, Jean-Charles Boulanger. « Beaucoup de bonnes volontés ont été mises à jour. Nous ne demandons qu'à fédérer. Dans un parcours difficile, il ne faut pas tirer sur l'ambulance. Il faut l'aider. Marc Meneau est un artiste. Nous sommes là pour défendre l'honneur d'un grand chef. »
Jean-Charles Boulanger et Jean-François Blandin montrent du doigt le guide Michelin, qui dans un courrier postérieur au 3 mars (date de la réouverture du restaurant), avait indiqué à un particulier, étonné de ne pas voir mentionné le guide, que le restaurant était fermé.
« Notre rôle est de rétablir la vérité et faire en sorte que ce haut lieu ne soit pas galvaudé par des sous-entendus et des contre-vérités. Nous voulons éviter la polémique et ne souhaitons pas prendre des coups.Mais s'il faut agir, nous agirons. »
Les prochains mois permettront de savoir si ce mouvement de soutien porte concrètement ses fruits. « Vous savez, nous n'avons pas d'obligation de résultat. Nous avons obligation d'oser. Nous ne pouvions pas rester là sans rien faire. Nous sommes des amis fidèles et des gastronomes syndicalisés. »
L'Yonne Républicaine 25/04/07

Commenter cet article

Jean Michel Heitz 03/05/2007 16:36

Je trouve votre réaction merveilleuse. Il le mérite tant.

Pierre Meneau 03/05/2007 17:07

En effet cette association a pour but d'aider Marc Meneau et de créer des actions de communications et d'organiser des événements autour de la gastronomie.